La récupération d’eau de pluie

Avec les enjeux économiques et environnementaux qui prévalent actuellement, la préservation de cette richesse naturelle qu’est l’eau est cruciale. C’est dans cette optique que la collecte de l’eau de pluie présente toute son importance. Elle consiste en la collecte de l’eau de pluie dans un ou des récipients destinés à cet effet, en vue d’une utilisation ultérieure. Découvrez pourquoi vous devriez récupérer l’eau de pluie et comment le faire.

Les avantages de la récupération de l’eau de pluie

Tout d’abord, il s’agit de raisons économiques. En effet, l’eau du robinet que vous utilisez tous les jours ne sont potables qu’après traitement. Or, celui-ci est coûteux et les prévisions tendent vers la hausse dans les années à venir. Le coût de ce traitement de l’eau se répercute sur votre facture. L’eau de pluie est pourtant gratuite et sa récupération vous permet de réduire considérablement la note.Ceci vous permet de rentabiliser les installations pour collecter les eaux de pluie, surtout sur le long terme.

Ensuite, la collecte des eaux de pluie est aussi un geste écologique. En effet, il n’est pas nécessaire que toutes les quantités d’eau que vous utilisez soient potables. Il s’agit par exemple de l’eau pour l’arrosage des pelouses ou du jardin, pour le lavage de votre voiture ou même pour la douche. Pourtant, l’eau destinée à ces usages constitue une part importante des dépenses en eau dans un foyer. L’usage de l’eau potable n’en est qu’une part infime. Donc, pour limiter l’emploi des produits chimiques dans le traitement de l’eau et pour réduire le gaspillage en eau potable, la solution est de d’utiliser l’eau de pluie préalablement collectée.

De même, quand vous utilisez l’eau de pluie pour les choses ne nécessitant pas d’eau potable, vous participez déjà à la préservation de la nappe phréatique et à son renouvellement.Sachez que la collecte de l’eau de pluie vous aide à gérer l’humidité du sol alentours de votre maison. A grande échelle, elle permet de minimiser le risque d’inondation.

Enfin, cet or bleu qui tombe du ciel ne contient que très peu de calcaire comparé à l’eau du robinet. De ce fait, la durée de vie de vos installations de plomberie se trouve allongée.

Comment récupérer l’eau de pluie ?

Pour récupérer l’eau de pluie, il vous faut une gouttière, un récupérateur d’eau de pluie et une cuve pour entreposer l’eau. Il est préférable d’utiliser une gouttière en faïence, en PVC ou en zinc. Vous aurez aussi besoin d’une grille de protection pour empêcher les saletés de polluer l’eau.

Pour l’installation, il faut que le récupérateur soit placé près de la descente d’eau, qui peut être mise directement dans la cuve. Pourtant, vous augmentez considérablement la durée de vie de la cuve et de ses accessoires si vous employez un collecteur de gouttière qui se met dans la gouttière elle-même. Si ce collecteur n’est pas équipé de filtre, pensez à mettre une grille sur la gouttière pour obtenir de l’eau propre. Il est aussi nécessaire d’équiper l’installation d’un trop plein. Il va rediriger l’excédent en eau vers l’évacuation destinée à l’eau pluviale quand la cuve est pleine. Enfin, pensez à couvrir la cuve pour empêcher les pollutions de l’eau de pluie récupérée.

Vous pouvez placer la cuve à l’extérieur, de préférence à l’ombre, comme vous pouvez la mettre à l’intérieur, dans le sous-sol ou cave. Vous pouvez même l’enterrer et c’est la solution idéale pour les besoins important. Sachez qu’il est nécessaire d’entreposer la cuve à l’intérieur pendant la période hivernale, afin de la protéger du gel.

La récupération de l’eau de pluie est acte à la fois économique et écologique. Vous pouvez pleinement profiter de l’or bleu venant du ciel pour réduire votre facture, d’autant plus que sa collecte est facile.