Archives for June 2016

Isolation thermique d’une porte d’entrée

Parfois, il y a des moments où le froid est vivifiant et d’autres moments où la chaleur frappe. On n’est jamais assez acclimaté à la variation de la température. On reste toujours sensible au changement de l’atmosphère même en restant chez soi. Ainsi, on est obligé à se servir d’un isolant thermique pour la porte d’entrée où le vent circule le plus.

Le principe de l’isolation thermique :

De nombreux consommateurs ne se donnent pas la peine de connaître les bases de l’isolation thermique. Ils se contentent tout simplement d’en acheter un isolant. Or, pour ne pas se tromper dans l’achat, il faut avoir le minimum de théorie.
La performance thermique d’une porte d’entrée est indiquée par le coefficient Ud notamment « U » est le coefficient d’isolation et « d » désigne la porte. En effet, c’est le rapport entre l’énergie passée à travers la porte et le produit de la surface de celle-ci avec la différence de températures interne et externe. On le mesure en W/(m².K).
Il se situe entre 1 et 4. Si cette valeur est abaissée, cela signifie que la porte possède une excellente performance. Autrement, une importante déperdition peut se produire, ce qui augmente la consommation en énergie. En faisant une économie, on trouve à la fois un confort thermique agréable.
Sachez qu’il existe plusieurs types d’isolant.

Pourquoi isoler la porte d’entrée ?

Le froid et la chaleur, lorsqu’ils se font sentir, on est loin du bien-être. Il est préférable de toujours se protéger du froid et du chaud. En principe, les zones froides attirent l’air chaud. D’où parfois, la nécessité de chauffer le foyer pendant l’hiver. Par rapport à une bonne isolation, le chauffage entraîne plus de dépense.
Dans les anciennes constructions, les portes peuvent présenter des zones de froid, mais également des passages d’air.  À cause du vieillissement de la construction, on doit nécessairement parer le problème d’isolation thermique.

Comment effectuer une bonne isolation de la porte ?

Une isolation continue reste la solution la plus efficace pour rester à l’abri des courants d’air. Pour ce faire, on a plusieurs options, notamment :
–        calfeutrer la porte d’entrée : on utilise pour cela des joints en mousses et du mastic
–        poser un isolant mince sur la porte
–        les boudins de porte sont également pratiques
–        un bon décor dont un rideau épais peut freiner le courant d’air
–        employer un balai d’étanchéité pour la boîte aux lettres et un volet pivotant pour la serrure.